Carrière de Sprimont - Géologie

Géologie Chanxhe

Carrières de Sprimont

géologie coreux

Pierres bleues belges

Géologie Rondia

Géologie

Les carrières de Sprimont se situent au cœur d’un bassin sédimentaire de plus de 100 km de diamètre. Il a accueilli les sédiments du Dévonien inférieur au Carbonifère supérieur, durant une période d'environ 112 millions d'années.

Il s'agit de conglomérats, de grès et de schistes (Dévonien inférieur), de calcaires construits (récifs) ou détritiques du  Dévonien moyen et du Carbonifère inférieur jusqu'aux forêts transformées en charbon du Carbonifère supérieur avant les grands mouvements tectoniques de la fin de l'ère primaire ou Paléozoïque (de -540 à –245 millions d'années).

Coincé, lors de ces grands mouvements, entre le Massif ardennais au sud et le Massif du Brabant au nord, le Synclinorium de Dinant s'est vu plié, replié et cassé (failles) suivant un axe sud-ouest nord-est, formant des bandes anticlinales et synclinales dont le synclinal de Chanxhe à Sprimont.

Dans ce synclinal tournaisien, le calcaire est exploité en pierres concassées (Formations d'Yvoir et de Martinrive) et en pierres de taille dont le «petit granit de l'Ourthe», encore connu sous le nom d' «Encrinite de l'Ourthe», très recherché pour sa beauté et sa robustesse.

En effet, bien que relativement tendre et donc facile à tailler et polir, ces amas d'articles de crinoïdes (Lys de mer, embranchement des Echinodermes) composés de calcite (carbonate de calcium) de couleur blanche, soudés ou cimentés également par de la calcite en petits cristaux de teinte gris-bleu, forment une roche de grande cohérence et d'excellentes caractéristiques mécaniques.

Dr André Chabot, Géologue